Altavilla : Pop-rock cosmique lyonnais

Par le 22 décembre 2016

Altavilla n’est pas le nom d’une haute ville, détrompez-vous. Ce groupe pop-rock-alternatif, couvrant le rock garage 60’s au hip-hop 80’s prépare un nouveau projet The Conquest of Gravity faisant suite à son premier album éponyme.

Fondé en 2012, Altavilla est composé de Gauthier Tavernier au chant, guitare et claviers, Aurélien Buiron à la basse et au weissenborn, Bastien Voulhoux à la batterie, et Nicolas Vincent à la guitare, claviers, ehru (violon chinois) et au bugle (sorte de trompette). Désireux de mélanger l’écriture jazz à l’énergie des groupes garage des années 60, le groupe offre des compositions originales avec des grilles harmoniques peu habituelles. Aucun morceau ne se ressemble ! Ecouter Altavilla c’est surfer entre Metronomy, Blur, prendre une vague avec De la Soul pour replonger dans The Velvet Underground.

Cet océan d’influences devrait se retrouver dans The Conquest of Gravity confirmé par l’extrait prometteur « Harrison Ford« . Le clip du single sorti le 5 juin 2016 et réalisé par le studio Un Poil Court, nous fait rentrer dans un univers sombre, graphique et esthétique. Ce morceau pop-rock rythmé par une guitare à contre temps et tinté d’une légèreté apportée par un xylophone juste, annonce l’ambiance de The Conquest of Gravity : atmosphérique.

Ce clip chorégraphié respecte très bien le morceau.  Des pas de danse rythmés suivant les parties batterie et des séquences plus expérimentales lors des transitions guitare refrain-couplet. Le résultat donne un tout très cohérent et inattendu qui laisse sans voix.

Au final, si vous aimez écouter des morceaux acoustiques intimistes, du garage rock surfy, de la pop-rock punchy, du hip-hop groovy, tournez-vous vers Altavilla.

Vous trouverez Altavilla sur toutes les plateformes de téléchargement et streaming légales. Le groupe sera en concert le 20 janvier prochain au Ninkasi Kao à Lyon et le 2 février à la Belle Electrique à Grenoble. N’hésitez plus et courrez au plus vite prendre votre ticket pour quitter la stratosphère !

, , , , , , ,