« Antagonism » : Le Nouvel Album de Bleib Modern

Par le 01 avril 2017

Le printemps s’installe doucement et avec lui apparaissent quelques bourgeons dissimulant encore de nouveaux artistes et d’autres laissant fleurir les plus méritants d’entre-eux. Parmi eux, le groupe de Post-Punk/Shoegaze Berlinois Bleib Modern. Principalement originaires du Sud de l’Allemagne (Bavière), le groupe tisse sa première toile en Août 2014 avec leur premier EP intitulé Lows. S’en suit rapidement la sortie de leur premier album All Is Fair In Love And War, tout juste un an plus tard. C’est le coup de départ de leur carrière et il ne faudra pas attendre plus de 8 mois avant de voir naître un second album suivi de près par un nouvel EP. 

Tout porte à croire que 2017 sera ambassadrice de nouveaux trésors de la scène indépendante et c’est ce 1er Avril que Bleib Modern dévoile son tout nouvel album intitulé Antagonism, hébergé sous le label Parisien Third Coming Records ainsi que le label Allemand Black Verb Records. Le sextuor donne une autre dimension à leur projet et offre plus de matière avec 11 titres finement construits comprenant deux compositions acoustiques. Grande nouveauté car cette facette n’a jusqu’alors jamais été dévoilée, le groupe se fraye un chemin vers des compositions plus matures et ouvertes à un plus large public. 

C’est lors d’un séjour à Berlin que nous avons eu le plaisir de rencontrer Philipp, chanteur, guitariste et principal leader du groupe. L’occasion de discuter de la progression du groupe et de la sortie de l’album très attendu par le fidèle public que Bleib Modern a déjà réuni. Philipp raconte avoir été influencé par des groupes tels que The Underground Youth ou encore A Place To Bury Strangers pour la réalisation d’Antagonism.

J’ai commencé à écrire quelques chansons quand j’avais 14 ans que je n’ai jamais osé sortir et c’est aujourd’hui, 10 ans après, que je me décide enfin à en présenter au public. Avec ce nouvel album, je voulais voir jusqu’où je pouvais aller avec moi-même mais aussi avec le groupe. On a déjà plein d’autres idées qui émergent pour un futur album, des idées totalement différentes d’Antagonism.

Pourquoi écrire en Anglais et pas en Allemand ?
Dans un premier temps c’est une question de vocabulaire mais aussi parce que je ne prête pas forcément très grande attention aux paroles. Ce n’est pas le plus important, on se base plus sur le sens et le sentiment qu’apporte la mélodie. Puis, quand tu chantes en Allemand, les gens vont se concentrer sur les paroles, vont chercher à trouver un sens alors c’est bien plus facile et plus coulant quand tu utilises l’Anglais.

bleibmodern

Plutôt Live ou Studio ?
Cocaïne ou Speed : Tu prends le moins cher. *rires* Non, sérieusement je répondrais le Live. Même si tu ne peux pas avoir le côté 100% créatif que tu as en studio, c’est si agréable de voyager avec le groupe. Je me sens bien mieux sur scène que seul dans le studio.  Lors des lives parfois tu te sens un peu comme un « King », d’autant plus quand tu es avec tes meilleurs amis sur scène et que les gens apprécient la musique. C’est une raison plutôt simple et facile d’être heureux.

La musique mainstream ? Je ne crois pas savoir ce que c’est. *rires* Je n’ai pas écouté la radio depuis au moins 5 ans, c’est un peu un mystère pour moi. Après d’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours trouvé ça facile, genre tu peux écrire une chanson de ce type en 10 minutes. Et toi, t’en penses quoi de la musique mainstream ?

Avant 2014 vous étiez un groupe de Hardcore, est ce que le fantôme de ce groupe hante aujourd’hui Bleib Modern ?
Oui, c’est vrai que parfois on se rend compte qu’on joue les mêmes sons que l’on a pu jouer avec notre ancien groupe. Il y a même une de nos compos qui reprend les mêmes paroles que celle d’une de nos anciennes chansons. On s’est créé une signature sonore en quelque sorte. Quand je partage une compo avec des amis sans dire qu’elle est de moi, ils reconnaissent directement la patte que l’on a.

La sortie du nouvel opus signe également l’ouverture d’une tournée Européenne avec 22 dates réparties sur le continent dont 4 en France : Bordeaux de 14 Avril, Grenoble le 15 Avril ainsi que Paris le 17 (DJ set) et 18 Avril. Pour plus d’infos : voir liens en bas de page. 



Remerciements à Louis de Third Coming Records et à Philipp de Bleib Modern.



Retrouvez et suivez Bleib Modern ici :
Facebook l Bandcamp l Youtube

, , , , , , , , , ,