Dewolff fête ses 10 ans !

Par le 06 avril 2017

Dewolff fête ses 10 ans ! Ce groupe Raw Psychedelic Southern Rock des Pays Bas a vu le jour en 2007, formé par les frères Pablo et Luka van de Poel (respectivement chanteur/guitariste et batteur) ainsi que Robin Piso (claviers). Le groupe s’inscrit ouvertement dans la lignée des formations Revival (Rival Sons, Blues Pills, Vintage Trouble, …) et défend une musique aussi riche que généreuse, enregistrée mixée et masterisée entièrement sur bandes notamment pour leur dernier album Roux-ga-roux, sorti en février 2016. De passage en France en octobre dernier lors de leur Winter Tour, j’avais pu rencontrer une première fois ce trio envoutant lors de leur concert au Metronum où ils avaient su conquérir le public Toulousain. A l’occasion de leur 10ème anniversaire, le Dewolffest verra le jour avec la programmation de 10 groupes, des stands vintages, la vente de vinyles ainsi qu’une expo photo.

Rencontre avec Pablo Van de Poel.

Dewolff, crédit : G.A.B - Photographe

Tout d’abord, Joyeux Anniversaire ! Parle nous un peu du tout début. Comment vous êtes vous rencontrés et comment s’est formé Dewolff?

Merci ! Luka et moi nous connaissons depuis que nous sommes nés… car nous sommes frères tout simplement. On a rencontré Robin à la chorale d’enfants dans laquelle on jouait Luka et moi. J’avais neuf ans et je jouais de la guitare dans cette chorale quand Robin, un jeune guitariste acoustique, l’a rejointe. Il a ensuite joué de la basse avant de se mettre au piano. Au fil du temps nous sommes devenus de bons amis et un jour mon frère et moi l’avons invité à une jam chez nos parents. Ce jour là nous avons écrit « Gold and Seaweed » et c’est comme ça que tout a commencé.

A l’occasion de cet anniversaire, vous avez créé le Dewolffest où vous jouerez aux côtés de 9 autres groupes.. Qui sont-ils ? Comment les avez vous choisi? 

Deux des groupes sont des héros de longue date; Wolf People est un groupe génial d’Angleterre qui nous inspire énormément. Little Barrie est un groupe que nous avons découvert avant même que Dewolff voit le jour ! J’ai passé mon adolescence à écouter leurs album Stand Your Ground. C’est super excitant de les avoir sur le Festival. Tous les autres groupes sont des groupes extrêmement cool des Pays-Bas ! Nous connaissons certains d’entre eux car je les ai enregistrés dans notre studio, certains d’entre eux sont des amis de longue date. Tous font une musique magnifique avec corps et âme. The Dawn Brothers, The Grand East, Mitchell Rivers, Birth of Joy… Ce sont tous des groupes qui nous collent la chair de poule, qui nous font presque pleurer de joie quand nous les voyons en live ! Peu de monde les connait, mais c’est le meilleur lineup de festival de ces quarante dernières années !

A ce propos, le Dewolffest est il une édition unique ou un projet de festival annuel?

On espère qu’il sera réussit au point d’en faire un festival annuel, mais deux choses : c’est vraiment beaucoup de travail donc je ne pense pas que nous serons capables de remettre ça chaque années, haha. Et deuxièmement : nous sommes derrière ces groupes à 100% mais nous ne savons pas si nous pourrons trouver de nouveaux groupes que nous aimons autant annuellement !

En 10 ans, il à du vous en arriver des choses.. Une anecdote déjantée à partager?

Tellement de choses… Tellement de choses complètement dingues, de choses amusantes. Certaines tristes, et d’autres dangereuses. Comme cette fois où on a faillit être carjackés par des faux policiers en France. Ou la fois où on a bu cette boisson spéciale à Brême qui était tellement mauvaise que Robin l’a instantanément vomie par la fenêtre. Ou quand notre chauffeur s’est avéré ne pas avoir de permis de conduire, et qu’on a découvert ça deux ans plus tard. Ou quand ce même conducteur a presque mit le feu à une station service ! Ou cette fois où on a saccagé une loge et que j’ai chié dans mon pantalon.. Oh, attend…

Dewolff c’est un groupe mais pas que, vous semblez investis sur plusieurs fronts. Je pense à votre Studio, au vinyle The Electrosaurus, … peux-tu nous parler un peu plus de tout cela?

Oui, on ne veut pas être juste un groupe de musique. On ne peut pas être juste un groupe. On se réveille avec de la musique et on se couche avec de la musique, tout les jours. On aime écrire de nouveaux morceaux, les enregistrer nous mêmes, les mixer, les sortir avec notre propre label comme ça on peut prendre toutes les décisions, les jouer en live autant que possible. Mais on a aussi un nez pour les talents et une idée très précise de la musique qu’on aime, donc je produis aussi des groupes et parfois on sort leur musique avec notre label. Principalement pour aider ces super musiciens, pour les présenter à un public. Il y a beaucoup de bonne musique, il faut juste la chercher parce que tu l’entendras pas à la radio. On aime aider les gens avec ça !

Vos influences sont clairement vintages, parle nous des artistes qui vous inspirent !

Beaucoup de choses nous inspirent. Parfois, c’est juste une seule chanson d’un artiste au hasard, parfois c’est un album entier, parfois c’est l’œuvre complète d’un artiste. On a commencé par écouter Led Zeppelin et Deep Purple, bien sûr. Mais ensuite on a été inspirés par d’autres, comme la musique Old School, et plus précisément la Southern Soul. Puis l’Afrobeat, et la Southern Rock. Des groupes comme Little Feat, Allman Brothers, Leon Russell, Barefoot Jerry, The Band par exemple. Et du vieux blues comme Howlin Wolf, BB King ou Blind Willie Johnson. Du moment que ça nous met la chair de poule ! Mais on écoute aussi de la musique plus moderne comme The Black Keys, Buffalo Killers, Wolf People, Jonathan Wilson et Derek Trucks. Ils sont tous d’une certaine manière inspirés par le blues, et c’est ce qui connecte tous ces artistes entre eux et avec notre propre groupe.

Que penses-tu de la musique actuelle et de la place du rock en 2017 ?

Il y a beaucoup de choix, beaucoup d’artistes à un tel point que nous ne pouvons pas être au courant de tout ce qu’il se passe. A contrario il y a aussi beaucoup de musique de merde, aujourd’hui plus que jamais. Ce qu’on entend à la radio sont les mêmes trois accords qu’on à entendu pendant 100 ans, mais faite avec Fruity Loops (ndlr : logiciel de composition de musique électronique, renommé FL Studio) par un DJ au hasard qui sera bientôt super-star. C’est rien de nouveau, c’est vieux et ennuyeux, ça à juste un son différent. Donc, si tu fais de la musique avec des guitares et de vrais instruments, les gens appelleront ça rétro … Ce n’est pas rétro, c’est de la musique ! De la musique actuelle avec des musiciens actuels. On est pas à bord du « retro-train ». On écrit pas des trucs que Black Sabbath aurait pu écrire 40 ans plus tôt, on essaye de regarder plus loin que ça. C’est facile de faire des clichés, mais parfois les gens aiment quelque chose parce que ça leur rappelle un truc d’il y a longtemps. Ce n’est pas ce que nous voulons faire, on veut juste faire de la musique cool, groovy, mais aussi brillante et nouvelle, qui nous rend heureux. Et, espérons, qu’elle rendra les personnes qui l’écouteront heureux aussi.

« Deceit and Woo » s’adresse à Donald Trump. Peux-tu nous parler de ce morceau? L’engagement en tant qu’artiste est il important à tes yeux?

Eh bien, si vous n’avez rien à dire à propos de la politique, ne dites rien. Pour nous c’est important. Je pense que c’est important pour tout le monde, mais je ne veux pas dire aux gens quoi faire ou quoi penser. On fait de la musique en 2017 et c’est une chose à laquelle nous faisons attention, ça se passe en ce moment donc nous écrivons à ce propos. Ce n’est pas mal d’avoir quelque chose pour laquelle tu te bats en temps que groupe. On ne veut pas écrire à propos des lampes à laves ou de la prise d’acide, parce que ce n’est pas ce qu’on fait. On écrit à propos de choses qui sont importantes à nos yeux. Quand Trump est devenu président j’ai vraiment été affecté par ça et c’est pourquoi j’ai écrit ces paroles. C’est sûr que nous sommes un groupe et pas des politiques, mais c’est bien de garder les gens attentifs à certaines choses à travers la musique. Ça peut créer un lien, simplement comme la musique crée un lien.

Pour finir, as-tu un artiste à faire découvrir à nos lecteurs?

Carrément ! Allez voir The Dawn Brothers. Leur premier album à été enregistré dans notre studio et c’est juste le meilleur groupe que j’ai vu depuis un long moment ! Si t’es entre Creedence et The Band… Bordel, si t’as une âme tu aimeras !

Dewolff, crédit : G.A.B - Photographe

Photos live : www.gabphotographe.com

Photo presse : www.satellitejune.com

, , , , , , , ,