[Focus] L’excellence au Festival des Nuits de Fourvière

Par le 24 mars 2016

Soixante-et-onzième édition pour le festival culturel pluridisciplinaire (musique, théâtre, danse…) lyonnais des Nuits de Fourvière. Situé sur les hauteurs du 5e arrondissement depuis 1946 au Théâtre Antique Romain de Fourvière durant deux mois (juin et juillet), pour cette nouvelle année, l’excellence musicale et théâtrale sera une nouvelle fois à l’honneur avec une multitudes d’artistes de renoms et créations illustrés cette année par le photographe Tod Seelie. Après l’annonce des mythiques Radiohead il y a quelques jours, analyse de ce cru 2016.

Côté musique, l’anglaise PJ Harvey fera son retour pour présenter son nouvel album The Hope Six Demolition Project cinq ans après le succès de Let England Shake, un onzième opus né à la suite d’un long périple à travers le Kosovo, l’Afghanistan et Washington qui s’annonce exquis, sans paillette ni masque, dans la plus grande tradition du rock’n’roll. Katerine fera lui aussi son grand retour avec un nouveau disque concept nommé Le Film annoncé pour le 8 avril prochain, il partagera cette soirée avec les valentinois de Dionysos.

12671946_10154000030983939_7410711600505961994_o

La nouvelle scène française sera elle aussi à l’honneur sur cette édition le temps d’une nuit avec le combo rock de l’année Feu! Chatterton auteurs d’un album impeccable paru à la rentrée dernière, avec eux, Radio Elvis racontera avec poésie les chansons de sa Conquête sans oublier Sage, qui vient de sortir son disque éponyme exquis il y a quelques jours. Les mastodontes de l’indie-pop et rock actuel seront aussi présent sur cette édition avec à noter, en plus de Radiohead déjà annoncé, la venue évènement de Tame ImpalaThe Last Shadow Puppets, Sigur Rós et Tindersticks (en co-plateau avec Bertrand Belin) pour des nuits magiques à n’en pas douter.

Niveau chanson française, Christophe fera l’honneur de sa présence accompagné des musiciens du Conservatoire Régional de Lyon. Francis Cabrel, artiste que l’on ne présente plus dans le paysage hexagonal sera lui aussi de la partie, sans oublier Thomas DutroncCoeur de Pirate et consorts. On terminera se focus sur la partie musicale du programme avec la Nuit Soul qui s’annonce relativement incendiaire avec en premier lieu Charles Bradley en co-plateau avec Malted Milk & Toni Green ainsi que James Hunter Six.

À noter aussi des très belles choses côté théâtre avec la re-création de Monsieur Armand dit Garrincha, récit sur l’un des plus grands joueurs de football brésilien (Euro 2016 oblige). Blockbuster porté par les belges du Collectif Mensuel retracera sous forme de mashup plus de 140 plans des superproductions hollywoodienne avec humour et musique.

Le reste de la programmation est à découvrir en intégralité sur le site du festival et on se quitte avec une compilation best-of de ce qui vous attends cet été sur les terres Rhône-Alpines.

 

, , , , , , , ,