Inouïs du Printemps de Bourges 2017 : nos coups de coeurs

Par le 02 mars 2017

La programmation du Printemps de Bourges version 2017 se complète aujourd’hui avec une nouvelle sélection des Inouïs remplie cette année de belles surprises et de découvertes à faire chez soi ou à Bourges au mois d’avril prochain. Nous vous en avons sélectionnés cinq à ne pas louper parmi la trentaines d’artistes qui représenteront chacun leurs régions du 19 au 22 avril.

L’EFFONDRAS 

Grande découverte de ces derniers jours à la rédaction, L’Effondras (photo de couverture) distille un post-rock de grande qualité. Avis aux amateurs du genre, le trio burgiens sera sans doute l’une des belles surprises de cette sélection 2017 des Inouïs. Entre rock (très) musclé, sonorités post-hardcore et musicalité exaltante. Attention aux plus fragiles, ça va faire du bruit !

INUIT

Gros coup de coeur pour cette tribu pop Nantaise. INUIT c’est six jeunes musiciens hypercréatifs et passionnés, situé quelque part entre les cuivres d’Arcade Fire et l’univers pétillant d’Animal Collective. Sensation aux dernières Transmusicales de Rennes, le groupe est entrain de préparer actuellement son premier disque en compagnie de Benjamin Lebeau, moitié de The Shoes qui sortira prochainement chez Cinq 7. Une nouvelle pépite pop à suivre de très près dans les prochains mois pour sûr.

MNNQNS

Attention jeunes têtes brûlées du rock ici avec les Rouennais de MNNQNS (prononcer Mannequins). Faire du bruit et le faire bien, tel est la description collant parfaitement à leur musique. Le quatuor à balancé il y a quelques mois un tout premier EP Capital rempli de fureur et de liberté, empreint de références et d’influences britanniques de l’époque Smith et Television avec un écho des fois, au rock indé des années 2000, notamment des Strokes. Brut et efficace.

S A R A S A R A

Passons à une ovni de la musique électronique française ici avec S A R A S A R A. Faisant écho en premier lieu aux expérimentations de Björk, la lilloise intrigue par sa musique à la fois déstructurée, des sonorités aux sons électroniques intrigants, une voix mystérieuse et un univers aux visuels artistiquement fous. Encensé  par la critique étrangère et forte d’un album paru sur l’excellent label One Little Indian, maison justement de Björk mais aussi d’Ásgeir ou encore Cody Chesnutt. Nul doute que l’artiste surprendra en live par une prestation captivante et spatiale.

ARIEL ARIEL

On termine cette sélection avec la pop enjouée de Ariel Ariel. Loin d’un inconnu au bataillon (guitariste du groupe bordelais Pendentif), Ariel distille avec son projet solo une pop efficace et joyeuse, porté par des riffs et sonorités hyper efficaces ainsi que le duo de voix qu’il partage avec Blandine, chanteuse d’un autre excitant groupe bordelais, Sahara. Fort d’un premier EP Mwenti Menti surprenant et dansant, on a hâte de le retrouver sur la scène du 22 pour un set rempli de bonne humeur.

Pour les plus curieux, voici la liste complète des sélectionnés par genre cette année :

ROCK / POP

Lysistrata (Nouvelle Aquitaine)
L’Effondras (Auvergne-Rhône-Alpes)
Brabalan (Auvergne-Rhône-Alpes)
Oui Oui Oui (Bourgogne-Franche-Comté)
Faire (Ile-de-France)
INUIT (Pays-de-la-Loire)
MNNQNS (Normandie)
S A R A S A R A (Hauts-de-France)
T/O (Grand Est)
Mirage Club (Occitanie)
Yamin Alma (Occitanie)
Le Couleur (Québec)
Le Sandor (Suisse)

HIP-HOP

Songe (Bretagne)
Maicee (Occitanie)
Riles (Normandie)
Ash Kidd (Grand Est)
Fixpen Sill (Ile-de-France)
Big Budha Cheez (Ile-de-France)

CHANSON

Teme Tan (Belgique)
Voyov (Pays de la Loire)
Louis Piscine (Grand Est)
Julien Bouchard (Grand Est)
Eddy de Pretto (Ile-de-France)
Gauvain Sers (Nouvelle Aquitaine)
Ariel Ariel (Nouvelle Aquitaine)

ELECTRO

M.A Beat ! (Grand Est)
Il est Vilaine (Ile-de-France)
Aerobrasil (Normandie)
Sorg (Bourgogne-Franche-Comté)
Renoizer (Hauts-de-France)
Baja Frequencia (PACA)
Leska (Bretagne)

, , , , , , , , , , ,