Labradoor : les nouveaux héritiers de l’indie-pop britannique

Par le 16 mars 2016

Nous tenons ici les nouveaux héritiers de l’indie-pop britannique. Alliance exquise du meilleur du genre sur ces dernières années à l’image de Bombay Bicycle Club, Two Door Cinema Club et consorts. Voici venu les petits nouveaux : Labradoor.

On ne sait quasiment rien de ce groupe venu tout droit du Sud-Est londonien. Sorti de nul part, leur premier morceau apparu sur Soundcloud et intitulé « The Sleep » est lui une petite bombe musicale à tendance tropicale qui laisse présager des belles choses à venir d’ici l’été.

Avec ce single, le groupe nous ramène tout droit vers des sentiers bien connus. L’intro par exemple rappelle fortement le tube « Africa » de Toto entrelacé à des sonorités indiennes. Dansant, bourré de synthés et percussions bien amenés – les influences vocales vont elles, vers des groupes tels que The Postal Service, ce fameux duo formé par Benjamin Gibbard chanteur de Death Cab For Cutie et le producteur Jimmy Tamborello. En bref, une musique pleine de légèreté au texte simple et efficace.

En seulement un morceau, un seul concert au CV et un mystère total autour du projet, on attend impatiemment la suite avec parait-il, un EP prévu pour cette année. Labradoor retenez-bien ce nom.

, , , ,