L’étincelle psychédélique d’Animali

Par le 21 avril 2016

Bien implanté dans le navire musical lyonnais, nous tenons là une jolie pépite en la présence d’Animali. À l’heure ou l’humain consomme dans l’instantané, le bref et le jetable, le quintet à choisi lui de s’exprimer en version longue. Deux EPs avec des morceaux pas vraiment calibrés à première vue pour passer en radio, mais des hymnes pop psychédélique imparable à l’image du super-efficace « Who ?« , comme si les idées folles du duo Ben Goldwasser et de Andrew VanWyngarden (MGMT) s’étaient transmises dans les têtes de cette belle bande de pote à Lyon.

883649_729187353848591_3068540911111184261_o

© Lucie Rimey Meille

Il y a aussi du Pink Floyd dans les têtes de ces cinq musiciens, à l’image du très brut « Black Ink » issu du deuxième disque This Plane’s Going Down, Are We All Gonna Die? paru l’année dernière. Ce qui bluffe le plus dans les compositions de ces deux opus c’est sans doute la production, très bien pensée et de haute qualité s’inscrivant les yeux fermées dans l’héritage des Radiohead pour le côté créatif sans limite et Tame Impala pour son côté psychédélique infini et ingénieux.

Côté clip, c’est la même chose que dans les titres de leurs disques. Exit les codes classiques, les vidéos soignées en ultra HD au scénario bien souvent bateau. Place avec eux à de la dérision sans limite à l’image du clip de « Who ? » justement, un véritable pastiche d’un film de série Z ou se croise requins, tigres, choux à la crème et rétro gaming. Un cash-up de grandes références, du grand n’importe quoi qui frappe.

On retiendra aussi le morceau « The Spark (Rick Was Wright) » extrait du premier opus The Spark, and Three Other Poorly-Produced Pieces of Music avec son intro nuptiale qui s’inscrit au fil des dix minutes du morceau vers des horizons bien plus entrainant et jouissif. On finira ce tour d’horizon du répertoire d’Animali avec « The Alchimist » et  son refrain fédérateur “We are, we are the alchimist !“.

En résumé, un groupe hors du temps, hors des codes, hors des idées préconçues de cette industrie musicale actuelle qui s’essouffle quelque peu. Animali s’inscrivent eux dans un chemin novateur et frais. Une belle réussite à écouter les yeux fermées.

Pour les suivre :

Facebook l Youtube l Bandcamp

, , , , , , , , ,