Aurora
La Maroquinerie, Paris

Par le 29 octobre 2016

Petit phénomène qui devient grand. Aurora fait son retour en France dans la capitale, deux mois après son passage par Rock en Seine dans une Maroquinerie à guichet fermé.

Il est 21h pile, la jeune femme norvégienne entre en scène. Cheveux blonds tressés et vêtue d’une robe blanche ornée de plumes confectionnée par un fan, le concert se lance d’abord par un joli sourire avant les premières notes de « Black Water Lilies » – chanson extraite de son premier album paru plus tôt dans l’année. Parfaitement à l’aise sur scène, elle enchaîne les chansons de son disque All My Demons Greeting Me as a Friend avec une voix posée et fragile.

aurora_29924403074_o

Un peu plus tard dans le set, les musiciens quittent la scène pour laisser place à Aurora et son guitariste. Dans une ambiance très intimiste, elle débute avec un nouveau titre nommé « Animal Soul » avant de continuer avec le magnifique « Murder Song » dans une version “à nue“ sans les productions électroniques du disque. Des frissons. Le concert s’emballe ensuite et grimpe en intensité au fil des morceaux, à commencer par le single « Runaway« , véritable tube en puissance, sans oublier « I Went To Far » ou sensibilité et puissance se combine à la perfection.

Le live se terminera sur l’inévitable « Conqueror« , un morceau sur lequel Aurora danse et sautille dans tout les sens en y invitant même ses fans à monter sur scène avec elle. Suivra enfin « Through the Eyes of a Child » en guise de rappel. En résumé, la jeune norvégienne nous aura offert une performance de toute beauté, entre harmonie et émotion. Un très beau moment pour une salle définitivement conquise.

, , , , , , ,