Bombay à l'Eldorado Music Festival
Café de la Danse

Par le 22 septembre 2016

Après un passage remarqué sur le Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris lors de la Fête de l’Europe en mai dernier, Bombay était de retour dans la capitale pour un concert annoncé comme devant être « surpuissant ». Le trio néerlandais figurait en tête d’affiche de la première soirée de l’Eldorado Music Festival au Café de la Danse. Les frenchies de Fantomes et les californiens de Feels ont eu l’occasion de partager la scène avec Bombay pour une soirée placée sous le signe du garage rock.

Le festival de musique indé Eldorado est organisé depuis 8 ans par l’équipe du Café de la Danse et ses partenaires. Il propose chaque année une programmation mêlant des artistes à la sensibilité pop/rock. On a ainsi pu y voir défiler de beaux noms de l’indie rock tels que Youth Lagoon, Jim Jones, Only Real, Housse de Racket, Ropoporose, We Were Evergreen… En 2016, 4 soirées de concerts sont programmées au Café de la Danse avec entre autres The Soft Moon, Birth Of Joy et Eagulls. Les prestations de chacun sont minutées, 40 minutes tout au plus – trop court pour sortir totalement convaincu par la prestation de Bombay. Les trois musiciens de la Hague et d’Amsterdam ont agréablement surpris les critiques en sortant leur deuxième LP Show Your Teeth en début d’année. Anciennement prénommé Bombay Show Pig et formé par le duo Mathias Janmaat (chant, guitare) et Linda Van Leewen (chant, batterie), le groupe a évolué vers une nouvelle formule avec de nouveaux membres. Le premier LP Vulture/Provider sorti à l’époque du duo avait permis au groupe de rayonner au delà des frontières néerlandaises et de se construire une solide réputation grâce à leurs performances scéniques. La formation compte désormais Lisa Jonker à la batterie et Gijs Loots à la basse, une transformation qui a fait perdre au groupe un peu de son charisme et de sa fraîcheur sur scène.

Comme son nom l’indique, un trio ne peut pas être porté par un seul homme. En dépit de toute l’énergie déployée par Mathias – avec une sortie généreuse au coeur de la foule en fin de set – la formation n’est pas au niveau des Bombay Show Pig d’autrefois. La nouvelle batteuse disparaît derrière l’ensemble de percussions disposé devant elle. Cependant, cette prestation scénique (discutable) n’en éclipse pas pour autant la qualité des titres présents sur Show Your Teeth. Ce nouvel album fait l’unanimité grâce à des morceaux énergiques portés par des riffs de guitare chaloupés et des percussions omniprésentes. « Slow Motion », « Bored », « Love Your Enemies » il est difficile de constituer une short list des meilleurs morceaux de cet album tant ceux-ci sont réussis.

© En couverture Nick Helderman, galerie Aleksandra Lebrethon

Facebook | Site Officiel | Deezer

, , , , , , , , , , , , ,