Un weekend à Europavox #2
Clermont-Ferrand

Par le 08 juin 2013

Après une première soirée riche en concert avec notamment la confirmation de tout le bien que l’on pensait à propos de Fauve ou encore la boule d’énergie Miles Kane. Pour bien commencer la journée nous partons discuter avec le groupe bordelais Arch Woodmann enchaînée de suite par Skip&Die (à retrouver dans la rubrique interview du site).

Nous faisons ensuite une halte de quelques minutes devant la scène de la petite Coopé pour écouter Liesa Van Der Aa. Très moyen, nous partirons voir ce qu’il se passe au forum histoire de découvrir le Danois Rangleklods. La pluie arrêtée, place à la boue. Nous faisons chemin à travers le village du festival pour rencontrer Say Yes Dog. Petit détour ensuite par la scène Fac’tory sous des trombes d’eaux pour participer au blindtest animé par la sympathique équipe bénévole de la Coopé avant d’écouter Arch Woodmann. Une très belle surprise qui n’a pas fait l’unanimité, malheureusement à cause du temps.

Retour ensuite au Polydôme pour voir Skip&Die, une énergie débordante, une musicalité riche en percussion et une atmosphère tropicale. Le groupe emmené par Cata.Pirata confirme sans soucis la qualité de l’album sur scène. Une partie de l’équipe s’éclipse pour aller voir l’une des têtes d’affiches de la soirée, le talentueux artiste Irlandais Villagers. Auteur d’un excellent nouvel album {Awayland}, le public est très réceptif à ses mélodies pop porté par sa douce voix, simple mais très efficace en live, très bon concert.

tumblr_mnu10wug7R1s32h52o6_1280

Il est l’heure maintenant de repartir au Polydôme pour aller voir ce que va donner la création de JC De Castelbajac avec le jeune artiste clermontois Mr Nô, révélation de la scène électronique de ses derniers mois. Les deux hommes venaient nous présenter ce soir leur projet “Fantôme“ que l’on a eu la chance de découvrir aussi à travers les explications de Mr Nô quelques heures plus tôt sur le Mouv’ en direct. Musique, dessins, vidéos, danse (danseuses du conservatoire de Clermont-Ferrand) le show est très varié, un tantinet trop peut-être ? On pourrait se demander presque ce que fait JCDC tant Mr Nô arrive à lui seul d’emmener le public dans son univers. Détour ensuite vers la Coopé, les oreilles bien remplie des beats électro, histoire d’aller voir Stephen Eicher, autre tête d’affiche de la soirée. Public émerveillé, nous ne resterons que quelques minutes avant de passer un moment au Palais des Glaces pour voir Say Yes Dog, là aussi loin d’être fabuleux, avis agité.

, , , , ,