Francos 2016 - Carnet de bord #1
La Rochelle

Par le 15 juillet 2016

Soirée hip-hop pour débuter nos Francofolies édition 2016 avec au programme, les jeunes talents toulousains Bigflo & Oli, le funk de Guts, la tornade Nekfeu sans oublier (malheureusement) la tête d’affiche de la soirée… Maitre Gims. Résumé des concerts de la veille avec notre avis et en image.

Pour ouvrir cette deuxième journée du festival sur la Grande Scène, Guts entre en scène accompagné de son “band“ et “chanteurs“ pour nous présenter son cinquième album solo Eternal paru au printemps dernier. Ambiance à retardement et public loin d’être pleinement emballé pour cette prestation un tantinet linéaire, la faute sans doute à une grande partie de sample et des transitions approximatives. Une entrée en matière groovy mais sans folie.

2V5A4670

Place ensuite aux deux frères Bigflo & Oli pour un live que l’on résumera en un mot : généreux. Avec une aisance déconcertante sur scène, les toulousains auront livrés une prestation maitrisé de bout en bout pendant plus d’une heure entre les tubes « Comme d’hab« , « Gangsta » ou encore « Monsieur tout le monde » agrémenté de solos de beatbox et d’une “drôle“ de battle entre les deux frères. Grosse surprise pour nous.

2V5A4812

Pour terminer cette soirée, Nekfeu entre en scène devant un public surchauffé aux premières notes de « Martin Eden« . Là pour faire le show, l’artiste maîtrise aisément son sujet avec en guest ses potes du S-Crew, S.Pri Noir ou encore une partie des 1995. Un concert impeccable, comme Bigflo & Oli dans une générosité appréciable et appréciée. Un grand moment.

2V5A4890

Nous terminerons cette soirée dans une marée populaire avec Maitre Gims… On passera notre tour.

, , , , ,