Franz Ferdinand + Mikhael Paskalev
Festival les Nuits de Fourvière, Lyon

Par le 09 juillet 2014

Hier soir, le combo Ecossais Franz Ferdinand était de retour dans le Théâtre Romain de Fourvière. Après les avoirs vus deux jours auparavant sur les Eurockéennes de Belfort dans des conditions différentes. Nous les retrouvons cette fois-ci à proximité avec le public pour un show terriblement efficace et entraînant.

Le concert est complet. Le temps est relativement agréable pour accueillir un public générationnel. Pour ce qui est de la mise en bouche, c’était à Mikhael Paskalev d’ouvrir les débats. Avec seulement un EP à son actif, le jeune norvégien ne nous aura pas vraiment emballé.

La soirée était de toute manière celle des Franz Ferdinand. Une bande toujours aussi en forme, un public très réceptif, la recette parfaite pour passer une belle soirée. Le groupe arrive sur scène, les premières notes résonnent et c’est parti.

Le concert commence d’un coup sec par « Right Action », titre de leur dernier album, sorti il y a maintenant une petite année. Alexander Kapranos et ses collègues sont en formes et heureux d’être là, et ça se sent. On se rend compte une nouvelle fois à quel point les quatre hommes sont taillés pour faire danser et sautiller les foules, gitant les tubes à la pelle. Le concert est dans l’ensemble très bon, le son clair avec des très rares baisses en intensité. On se souviendra notamment de l’enchaînement « Take Me Out », « Love Illumination » et « Ulysses », véritable bombe à retardement, le public reprenant en choeurs les refrains ravageurs du groupe.

En résumé, les Franz Ferdinand auront proposé au public de Fourvière une cure de rock comme beaucoup aiment. Des grands showman à la setlist millimétré qui sait jouer avec son public. Encore une très belle soirée passée sur la colline lyonnaise.

, , , , , , ,