MaMa Festival 2017 : la belle programmation !

Par le 22 septembre 2017

Rendez-vous incontournable de la saison d’automne des festivals, le MaMa Festival & Convention fait son grand retour et s’apprête à faire vivre aux avides de découvertes musicales et professionnels du secteur un véritable marathon au coeur de Paris dans le quartier Pigalle du 18 au 20 octobre prochain. Coup d’œil sur les immanquables de cette édition, à vos calepins !

_ Mercredi 18 octobre

Pour cette première journée, beaucoup de jolies choses et un programme chargé avec pour commencer les immanquables en la présence de la talentueuse Clara Luciani, les textes ravageurs de Eddy De Pretto, la folk intimiste de Novo Amor, la sensation Royaume ou encore la représentation d’un rock “rétro“ avec Theo Lawrence & The Hearts opposé au rock “moderne/électronique“ de Big Junior. Côté découverte il y en aura pour tout les goûts : du psychédélique avec les hollandais The Mysterons, de la pop dansante avec le pétillant trio montréalais Paupière et une touche épurée d’électronique avec Faroe. En bref, un très beau planning pour ce premier jour !

_ Jeudi 19 octobre

Deuxième journée très riche marqué la présence en premier lieu de notre coup de cœur sans hésité de cette édition 2017, le quintette nantais INUÏT, véritable sensation pour nous lors du Printemps de Bourges quelques mois plus tôt. Côté immanquables, du (très) très bon aussi pour ce jeudi avec les mélodies pop maison de PI JA MA,  la région de Québec très bien représentée  avec d’un côté la folk & pop de la québécoise Safia Nolin, du rock lo-fi/garage avec Laura Sauvage mais aussi l’électronique hybride de Geoffroy.  Pour ce qui est de la découverte, même scénario que la veille, il y en aura pour tout les goûts avec à la louche : Biffty & DJ Weedim, Meute, Seth XVI, Sarah McCoy ou encore Blow.

_ Vendredi 20 octobre

Petit ralentissement pour cette dernière journée, qui n’exclu pas beaucoup de belles choses encore bien évidemment. Gros coup de cœur pour le rock efficace de Norma et le combo hip-hop canadien Ragers en tête de liste de notre sélection de cette troisième nuit parisienne. En parlant de hip-hop, il y’en aura beaucoup sur cette soirée, Chilla notamment, la dernière protégée de l’hyper actif producteur Tefa, le très talentueux parisien Gracy Hopkins distillera son flow et sa plume sur la même affiche. De la découverte, il y en aura beaucoup beaucoup : le duo rock The Buns, l’électro minimaliste de Unno et Robert Robert  ou encore la petite nouvelle, Naya. Coup de projecteur bonus pour le projet néo-classique de la britannique Poppy Ackroyd, promesse d’un moment unique dans l’antre des Trois Baudets.

, , , , , , ,