noé : de l’ombre à la lumière

Par le 23 août 2016

Découverte lors du festival Osheaga à Montréal à la fin juillet dernier, noé est une toute jeune parisienne d’origine, maintenant adoptée à bras ouverts de l’autre côté de l’Atlantique du côté de Boston. Portrait d’une artiste à en devenir.

Comme indiqué précédemment, noé nait d’abord en France avant de grandir entre Hong-Kong et Aix en Provence avant de s’envoler elle aussi (ndlr : Anna Kova) pour les Etats-Unis et la très réputée Berklee College of Music de Boston. Avec dans ses bagages un style indie électronique combinant des crochets français/anglais et quelques similitudes à Banks pour le côté sensuel et les montées vocales. Son projet est lui, tout jeune, datant d’une petite année seulement. Décrite par certains comme le futur de la pop, la jeune parisienne nous à surprise avec un très beau morceau écrit et publié un peu plus tôt dans l’année nommé « In The Dark » en hommage aux personnes décédés dans les attentats terroristes de Paris en novembre dernier. Touchant.

Encore inconnue au terminal hexagonale, noé a pourtant le CV bien solide de l’autre côté de l’océan cumulant plusieurs dizaines de milliers d’écoutes sur Spotify et encensée par la critique pop et électronique américaine.

12371245_1712972142304802_2769819664894087712_o-2

Avec autant de mystère à son sujet, on a hâte d’entendre la suite pour bientôt on l’espère avant peut-être un premier EP ? Une belle promesse d’avenir pour ce nouveau projet de électro-pop magnétique complètement accrocheur.

En savoir plus :

Facebook I Soundcloud I Site Officiel

, , , , , , , , ,