Sin Tiempo : le nouveau prodige lyonnais

Par le 05 février 2016

Dernier venu du fleuron électronique français porté par les Superpoze, Thylacine et autres Fakear ces dernières années, Sin Tiempo débarque lui, avec une voix forte et viscérale, additionnée à des productions synthétiques ou les lourdes basses sont les maîtresses à bord.

En à peine une année, deux EP déjà au compteur, une finale au Trianon pour les Inrocks Lab, une sélection régionale pour les Inouïs du Printemps du Bourges et une presse unanime, Sin Tiempo (« pas le temps » en espagnol) nous démontre mois après mois, note après note l’étendue de ses talents, autant sur disque que dans les productions. Issu de la fine fleur du conservatoire de musique à Lyon, Paco de son vrai prénom, amène avec ce projet une musique puissante et électrisante.

D’abord discret, préparant ses projets en silences, la réussite pointe petit à petit le bout de son nez naturellement et sans besoin d’en faire des tartines. Un nouveau talent à garder précieusement qui fera, sans aucun doute, le bonheur de nos oreilles encore longtemps.

, , ,